Deux journées de débats, conférences, concert, lectures, stand up. Une initiative d’ORELA-ULB, en partenariat avec Le Soir, Flagey et la RTBF

Agora citoyenne et artistique

Contact presse : Valerie.Bombaerts@ulb.ac.be

Organisateurs

 

 

 

 

 

Cinq partenaires se sont associés pour mener cette réflexion : Le Soir, premier quotidien francophone généraliste en Belgique ; l’Observatoire des Religions et de la Laïcité (ORELA) de l’Université libre de Bruxelles et son site éponyme d’analyse du religieux ; Flagey, institution culturelle majeure de la capitale de l’Europe ; le CEFRELCO ; la RTBF, radio-télévision publique belge francophone.

 

Le Soir : Le Soir est un journal qui a fait du débat, du dialogue et de la discussion des enjeux de société sur la place publique un des moteurs de son projet éditorial. Journal indépendant, progressiste, depuis plus de 125 ans, le quotidien belge francophone de qualité veut être un aiguillon de l’opinion publique et se faire le réceptacle des débats de fond qui traversent la société. Fort d’une rédaction de plus de 100 personnes, très actif sur tous les supports, papiers et numériques, Le Soir a ainsi organisé de grandes rencontres avec le grand public dans les grands salles culturelles belges le rapport entre flamands et francophones, le sort politique de la Belgique, celui de l’Europe et aujourd’hui la place du religieux. Sans tabous, sans œillères.

 

Flagey : Situé dans l’ancien bâtiment de l’Institut national de Radio Diffusion, l’asbl Flagey se veut point de rencontre et carrefour où différentes disciplines artistiques se croisent, dans un esprit de dialogue, de découverte et de création. Une maison où à la fois jazz, musique traditionnelle, musique classique et musique contemporaine peuvent résonner, mais où une place de choix est aussi faite pour le cinéma et la vidéo, sans oublier l’interaction entre les différentes disciplines artistiques. Par les qualités acoustiques exceptionnelles de ses salles et par sa programmation, Flagey se veut être l’un des protagonistes essentiels du paysage culturel de Bruxelles et de la Belgique. Son ouverture à l’événement « La Religion dans la Cité » montre aussi son choix de s’impliquer dans les questions citoyennes qui animent nos sociétés modernes.

 

ORELA : L’Observatoire des Religions et de la Laïcité est un projet du Centre Interdisciplinaire d’Etude des Religions et de la Laïcité (CIERL), l’un des centres de recherche et d’enseignement majeurs de l’Université libre de Bruxelles. Fort de plusieurs dizaines de chercheurs de haut niveau, spécialisés dans les religions et la libre pensée, le CIERL constitue un pôle d’excellence internationalement reconnu dans ce domaine. Il est agréé par le Fonds national de la Recherche scientifique (FNRS) comme l’un des dix laboratoires de référence en sciences humaines en Belgique francophone. ORELA est un organe de diffusion des principales recherches réalisées par le CIERL, mais aussi un espace consacré aux déclinaisons du religieux et des convictions dans le monde contemporain. Son site internet publie depuis 2012 un rapport annuel détaillé de la situation des religions et de la laïcité en Belgique.

 

CEFRELCO : Le Centre d’étude du fait religieux contemporain (Cefrelco) est une association française à but non lucratif. Il s’adresse à tous ceux qui s’intéressent aux effets des croyances religieuses dans la société française actuelle. Lieu de diffusion du savoir, il souhaite contribuer à apporter un regard neuf à l’étude du fait religieux contemporain en France et dans l’espace francophone. Inscrit dans le cadre de la laïcité, il a pour but de créer des passerelles entre la recherche, les institutions et la société. L’association réunit l’expertise de spécialistes des religions, de juristes, d’économistes, de sociologues qui ont vocation à intervenir dans le débat public. Pour se faire, il s’est doté d’un comité scientifique. Son président, l’économiste et écrivain François Rachline accompagne la réflexion stratégique du Cefrelco et concourt à l’orientation de ses travaux.

 

RTBF : Service public créé en 1930, la Radio-Télévision de la Communauté française de Belgique (RTBF) est, par décret du 14 juillet 1997, une entreprise publique autonome à caractère culturel. Indépendante par ses règles et son statut, la RTBF a notamment pour mission de valoriser par ses trois médias (radio, TV, internet) l’information, le développement culturel, l’éducation permanente et le divertissement. Dans cette perspective, elle dispose de la plus importante rédaction de journalistes de Belgique francophone et veille à rencontrer ses obligations en contribuant au renforcement des valeurs sociales et citoyennes, en développant une information objective, pluraliste, suscitant la réflexion, le débat et en clarifiant les enjeux démocratiques de la société dans une logique d’ouverture, de tolérance et de diversité. Au sein de la RTBF, La Prem1ère est la radio de référence en matière d’information, de culture et de débat de société