Deux journées de débats, conférences, concert, lectures, stand up. Une initiative d’ORELA-ULB, en partenariat avec Le Soir, Flagey et la RTBF

Agora citoyenne et artistique

Contact presse : Valerie.Bombaerts@ulb.ac.be

Invités

Abd-al-MalikAbd-al-Malik

Né à Paris en 1975, Abd-al-Malik est à la fois auteur-compositeur, écrivain et réalisateur. Après une jeunesse difficile, il entamera des études de lettres et de philosophie à Strasbourg. En parallèle, il fait ses débuts dans le monde musical en créant le groupe NAS avec deux de ses frères et sœurs. Il deviendra à la fin de son adolescence un disciple du maître soufi marocain Sidi Hamza al Qâdiri Boutchichi. Son œuvre est empreinte d’une volonté de paix et d’accueil de l’altérité. Il est notamment l’auteur de « Qu’Allah bénisse la France » (Paris, Albin Michel, 2007) et de « L’Islam au secours de la République » (Paris, Flammarion, 2013). Son style musical particulier, mélange de rap et slam, fait de lui un poète moderne largement salué par la critique. Son dernier album, « Scarifications » est sorti en 2015.

 

Gilbert Achcar Gilbert Achcar

Né au Liban, Gilbert Achcar est un chercheur et écrivain franco-libanais. Il s’installe en France en 1983, et y enseignera les sciences politiques et les relations internationales jusqu’en 2003. Il collabore également à différents journaux, dont le Monde diplomatique. Grand spécialiste des questions du Moyen-Orient, il entreprend de décoder certains enjeux contemporains majeurs notamment à travers le prisme marxiste. Il est actuellement professeur à la School of Oriental and African Studies de l’Université de Londres. Parmi ses ouvrages, paru en 2015, « Marxisme, orientalisme et cosmopolitisme » et, en 2013, « Le peuple veut. Une exploration radicale du soulèvement arabe », tous deux chez Actes Sud.

 

 

Jean-Loup AmselleJean-Loup Amselle

Jean-Loup Amselle est un anthropologue français. Directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris), il est également rédacteur en chef des « Cahiers d’études africaines ». Il se consacre à l’étude de l’ethnicité, du métissage et de l’identité, en Afrique postcoloniale en particulier, tout comme au multiculturalisme et la manière dont il se déploie en France. Il est l’auteur notamment de « L’ethnicisation de la France » (2011) et, en 2012, de « L’anthropologue et le politique ».

 

 

 

 

 

Radouane AttiyaRadouane Attiya

Radouane Attiya est un spécialiste de l’islam et de la langue arabe, diplômé de l’Université de Médine et de l’Université catholique de Louvain. Il mène actuellement des recherches, à l’Université de Liège, sur l’encyclopédisme à travers l’œuvre d’Ibn Hajar dans le contexte de la période mamelouke et prépare l’édition critique du Taǧrīd al-tawḥīd al-mufīd d’al-Maqrīzī. Il a en outre été professeur de religion islamique à Liège durant une dizaine d’années.

 

 

 

 

 

Henri BartholomeeusenHenri Bartholomeeusen

Henri Bartholomeeusen préside le Centre d’Action laïque depuis 2014, date à laquelle il y a succédé à Pierre Galand. Avocat, fondateur du cabinet « Bartholomeeusen & Associés », administrateur de plusieurs fondations, dont la Fondation Henri La Fontaine et la Fondation pour l’Assistance morale aux Détenus (FAMD, Henri Bartholomeeusen

est également franc-maçon — il fut grand maitre du Grand Orient de Belgique de 2005 à 2008. Il est également président honoraire du Musée belge de la Franc-maçonnerie, à la fondation duquel il a contribué.

 

 

 

Jean BaubérotJean Baubérot

Jean Baubérot est un historien et sociologue français, spécialiste des religions et de la laïcité. Il a été le fondateur en 1995 et le directeur jusqu’en 2001 du Groupe de Sociologie des Religions et de la Laïcité au CNRS et a occupé la chaire d’Histoire et Sociologie de la laïcité de 1991 à 2007 à l’École pratique des Hautes Etudes, où il fut directeur d’études à partir de 1978. Il en a présidé la section des sciences religieuses entre 1986 et 1994 et a présidé l’École de 1999 à 2003. Docteur honoris causa de l’Université libre de Bruxelles (2008), Jean Baubérot est l’auteur notamment de L’intégrisme républicain contre la laïcité (éd. de l’Aube, 2006), La laïcité expliquée à Nicolas Sarkozy et à ceux qui écrivent ses discours (Albin Michel, 2008) et, récemment, Les sept laïcités françaises. Le modèle français de laïcité n’existe pas, paru à la Maison des Sciences de l’Homme en 2015.

 

 

Valérie BauchauValérie Bauchau

Après des études d’histoire à l’Université libre de Bruxelles, Valérie Bauchau a préféré se tourner vers le théâtre et est sortie en 1993 premier prix en art dramatique du Conservatoire de Bruxelles, où elle a été l’élève de Pierre Laroche et de Pietro Pizutti. On la retrouve depuis sur les planches de nombreux théâtres belges francophones, mais aussi en France et en Suisse — elle totalise à ce jour une soixantaine de spectacles et a été par deux nommée en tant que meilleure actrice aux prix du théâtre, pour Yes, peut-être de Duras et pour Le silence des mères de Pizutti. Elle a également travaillé pour le cinéma et fait quelques apparitions à la télévision, notamment en tant que présentatrice pour les émissions théâtrales de la RTBF « Classé X » et « Bar Couleur ».

 

 

 

Abdennour BidarAbdennour Bidar

Abdennour Bidar est un philosophe et écrivain français. Agrégé de philosophie, normalien, il se consacre, outre la philosophie de la religion, à l’étude de l’islam, qu’il aborde de deux façons : la thématique de « l’existentialisme musulman » et celle de la sortie de la religion et du dialogue interculturel dans le cadre français. Il est également l’animateur de l’émission « Culture d’Islam » sur France-Culture.  Sa dernière publication parue en 2015 aux éditions Les Liens qui Libèrent, s’intitule « Lettre ouverte aux musulmans ». Il membre de l’Observatoire de la Laïcité, installé en 2013 par le président de la République François Hollande, et appartient au comité de rédaction de la revue Esprit.

 

 

 

Laurence BibotLaurence Bibot

Laurence Bibot est une comédienne, humoriste et réalisatrice belge. Connue pour ses sketches télévisés avec les Snuls, elle s’est produite dans des spectacles seule en scène, ainsi qu’au théâtre, comme comédienne ou metteuse en scène. Depuis 2011, elle anime une chronique dans l’émission Matin Première sur La Première (RTBF radio).

 

 

 

 

 

 

Jean-Claude BologneJean-Claude Bologne

Jean-Claude Bologne est un poète, romancier et journaliste belge. Il a publié une trentaine d’ouvrages, traduits en plusieurs langues : poèmes, romans, essais, dictionnaires, ouvrages d’érudition ou de fiction romanesque. Il a présidé, de 2010 à 2014, le comité dirigeant la Société des Gens de Lettres, et a été élu membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique en 2011. Prix Victor-Rossel pour son roman La Faute des femmes, il construit à travers son œuvre l’idée originale d’un « mysticisme athée ». Une mystique sans Dieu est son dernier ouvrage, paru en 2015.

 

 

 

Laurent CapellutoLaurent Capelluto

Laurent Capelluto est un comédien belge, né à à Kinshasa. Il a passé sa jeunesse à Bruxelles, où il a entamé des études scientifiques pour ensuite se tourner vers le théâtre. Après avoir été formé au Conservatoire royal de Bruxelles dans la classe d’art dramatique, il entame sa carrière au Théâtre national puis intègre la compagnie de l’Infini Théâtre. Il est également acteur pour le cinéma et verra sa carrière artistique décoller lorsqu’il sera nommé pour le César du meilleur Espoir masculin pour le film Un conte de Noël d’Arnaud Desplechin, sorti en 2008. Depuis, on le retrouve dans de nombreux films français et belges, parmi lesquels Le Tango des Rashevski de Sam Garbarski, La Couleur des mots de Philippe Blasband ou Trois mondes de Catherine Corsini — le dernier en date, Je suis un soldat, de Laurent Larivière, est sorti en 2015.

 

 

 

Abdelmajid CharfiAbdelmajid Charfi

Abdelmajid Charfi est un universitaire tunisien, spécialiste de la pensée islamique et de l’histoire de la civilisation islamique. Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Tunis entre 1983 et 1986, il a enseigné dans nombre d’universités européennes. Plusieurs de ses ouvrages, où il défend un islam des Lumières, sont parus en français, parmi lesquels « L’islam entre le message et l’histoire » (Paris, Albin Michel, 2004) et « La pensée islamique, rupture et fidélité » (Paris, Albin Michel, 2008).

 

 

 

 

Faouzia CharfiFaouzia Charfi

Faouzia Charfi est une universitaire, professeur de physique et femme politique tunisienne. Elle fut un éphémère secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique au lendemain de la Révolution du 14 janvier 2011, avant de démissionner et de militer au sein de la société civile. Son engagement de longue date, notamment aux côtés de son époux Mohamed Charfi, militant des droits de l’homme et ancien ministre de l’Éducation, décédé en 2008, se marque dans la promotion de l’éducation et l’émancipation féminine. Son dernier ouvrage, La science voilée, paru aux éditions Odile Jacob en 2013, traite des rapports entre science et foi en islam.

 

 

 

Bruno CoppensBruno Coppens

Bruno Coppens est un écrivain, comédien et humoriste belge. On lui doit plusieurs spectacles en solo, ainsi qu’une participation à de nombreux festivals de théâtre en francophonie. Chroniqueur radio, il œuvre à la fois sur les ondes en France, en Suisse et en Belgique, mêlant impertinence et jeux de mots. Son prochain spectacle s’intitule, « Big Bang », ou l’histoire d’un professeur de philo face à sa classe.

 

 

 

 

 

Eric de BeukelaerEric de Beukelaer

Eric de Beukelaer est un prêtre belge dont la voix résonne souvent dans les médias. Diplômé en droit, droit canon, philosophie et théologie, il fut ordonné prêtre en 1991 puis fut professeur au séminaire de Liège. Il fut de 2002 à 2010 porte-parole francophone des évêques belges. Il est depuis curé doyen du centre-ville de Liège. Chroniqueur dans la presse écrite et radio, il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels « Pourquoi je ne crois pas à la faillite du christianisme » en 2009 et « Credo Politique » en 2011.

 

 

 

Jozef De KeselMgr. Jozef De Kesel

Né à Gand, Jozef De Kesel a été ordonné prêtre en 1972, après des études de théologie à l’Université pontificale grégorienne de Rome. Sa thèse, soutenue en 1977, est consacrée au Jésus historique dans la théologie de Rudolf Butmann. Il a par ailleurs enseigné au Grand Séminaire de Gand et à la Katholieke Universiteit Leuven. Vicaire épiscopal puis évêque de Bruges, nommé en 2010 par le pape Benoit XVI, il est devenu primat de Belgique fin 2015, lorsque le pape François l’a désigné archevêque de Malines-Bruxelles. En septembre 2010, alors évêque de Bruges, Mgr De Kesel avait soulevé la question épineuse et controversée du maintien du caractère obligatoire du célibat des prêtres.

 

 

François De SmetFrançois De Smet

François De Smet est un philosophe et scénariste belge, docteur en philosophie de l’Université libre de Bruxelles. Il est depuis mars 2015 directeur de Myria, le Centre fédéral Migration, organisme chargé de veiller aux droits fondamentaux des étrangers, d’informer les autorités sur l’ampleur des flux migratoires et de stimuler la lutte contre le trafic des êtres humains. Il est chroniqueur régulier à la RTBF et au quotidien La Libre Belgique, coauteur et réalisateur de plusieurs films documentaires. François De Smet a, entre autres ouvrages, publié en 2012 Vers une laïcité dynamique et s’est vu décerner le prix du Livre Politique 2015 pour La marche des ombres - Réflexions sur les enjeux de la Migration, paru chez Espace de Libertés.

 

 

Edouard DelruelleEdouard Delruelle

Édouard Delruelle est un philosophe belge, professeur à l’Université de Liège où il enseigne la philosophie morale et politique et la philosophie du droit. Ses travaux portent en particulier sur l’éthique politique et l’humanisme. Directeur adjoint du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme de 2007 à 2013, chroniqueur à la radio, il s’exprime régulièrement sur des sujets de société comme la religion et la laïcité, l’antisémitisme et le racisme, ou le multiculturalisme. On lui doit notamment L’impatience de la liberté. Autonomie et démocratie (Bruxelles, Labor, 2004), et parmi ses derniers ouvrages De l’Homme au citoyen. Une introduction à la philosophie politique, paru en 2014.

 

 

Marie-Claire FlobetsMarie-Claire Foblets

Marie-Claire Foblets est une anthropologue du droit de réputation internationale, spécialiste de la diversité culturelle et du droit des minorités. Elle y a consacré de nombreux ouvrages et travaux et a ainsi récemment dirigé, avec Jean-Philippe Schreiber, Les Assises de l'Interculturalité : Regards Croisés / De Rondetafels van de Interculturaliteit / The Round Tables on Interculturalism. (Bruxelles, 2013). Marie-Claire Foblets a obtenu le prestigieux prix Francqui en 2004. Co-présidente des Assises de l’Interculturalité en 2010-2011, elle est professeur ordinaire à la Katholieke Universiteit Leuven et à l’Université d’Anvers et dirige actuellement le département « Droit et anthropologie » au Max Planck Institut de Halle (RFA).

 

 

Bernard FoccroulleBernard Foccroulle

Bernard Foccroulle est un organiste, compositeur et directeur d’opéra belge de réputation internationale, renommé pour ses enregistrements de l’œuvre pour orgue de Bach. Il succède en 1992 à Gérard Mortier au poste de directeur du Théâtre royal de la Monnaie avant de prendre la tête du Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence en 2007. Membre de l’Académie royale de Belgique, président de l’association Opera Europa, qui fédère 104 compagnies membres dans 33 pays différents, Bernard Foccroulle est professeur de la classe d’orgue du Conservatoire royal de Bruxelles.

 

 

 

 

Nadia GeertsNadia Geerts

Militante républicaine, laïque, antiraciste et féministe, la philosophe Nadia Geerts est engagée dans plusieurs domaines dont l’éducation, la lutte pour la laïcité de l’Etat (elle est l’initiatrice du RAPPEL ou Réseau d’Action pour la Promotion d’un État Laïque) le combat contre l’extrême droite et le féminisme — elle est membre du comité de rédaction de la revue française ProChoix. Connue pour ses publications et son blog, elle est aussi maître assistante à la Haute Ecole Defré. Parmi ses publications récentes : Fichu voile (2010), Liberté, Egalité, Laïcité (2014) et, en collaboration avec Sam Touzani, Je pense donc je dis : la liberté d’expression à l’usage des jeunes paru en 2015.

 

 

 

Thomas GunzigThomas Gunzig

Thomas Gunzig est un écrivain et scénariste belge. On le connaît pour ses romans remplis d’humour noir et cruel, tout comme pour ses interventions dans la presse belge et ses chroniques à la radio, décapantes et drôles, mais aussi tendres parfois. Il écrit également pour le cinéma et pour le théâtre, ainsi que des paroles de chansons. Il a reçu le prix Victor-Rossel 2001 pour son premier roman Mort d’un parfait bilingue. Son dernier livre, Manuel de survie à l’usage des incapables, est paru en 2013 et salué par la critique. Il a également co-écrit le scénario du film « Le Tout Nouveau Testament », sorti en 2015, avec son réalisateur Jaco Van Dormael.

 

 

 

Guy HaarscherGuy Haarscher

Guy Haarscher est un philosophe belge, professeur émérite de l’Université libre de Bruxelles, où il a présidé le Centre Perelman de philosophie du droit. Il fut également visiting professor dans plusieurs universités étrangères. Nombre de ses publications sont consacrées à la laïcité et aux droits de l’homme. Il intervient régulièrement comme expert ou chroniqueur dans les médias. Son dernier ouvrage s’intitule La Cour suprême des Etats-Unis. Les droits de l’Homme en question (Bruxelles, 2014).

 

 

 

 

Hervé HasquinHervé Hasquin

Hervé Hasquin, figure majeure de l’Université libre de Bruxelles, est un professeur d’université, historien, écrivain et homme politique belge. ll occupa les postes de recteur puis président de l’Université libre de Bruxelles, y créa la première chaire de maçonnologie de Belgique, la chaire Théodore Verhaegen, ainsi que le Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité. Parlementaire, il a été de 1999 à 2004 ministre-président de la Communauté française de Belgique. Il est aujourd’hui secrétaire perpétuel de l’Académie royale de Belgique. Libéral humaniste, laïque, l’une de ses dernières publications a pour titre Les pays d’islam et de la franc-maçonnerie (Bruxelles, Académie royale de Belgique, 2013).

 

 

Ben HamidouBen Hamidou

Ben Hamidou est un artiste belge d’origine algérienne, actif à la Maison des Cultures de Molenbeek-Saint-Jean. Il a notamment interprété, seul en scène, « Sainte Fatima de Molen » qui aborde la thématique de l’identité belge dans ses facettes multiculturelles, ainsi que le spectacle Djihad de Ismaël Saïdi. Il organise également des ateliers théâtre destinés aux jeunes mais aussi à un groupe de femmes venant de tous les horizons, afin de les faire travailler sur leurs identités diverses.

 

 

 

 

 

Delphine HorvilleurDelphine Horvilleur

Delphine Horvilleur, née en France, commence par étudier les sciences médicales à Jérusalem, puis fera une école de journalisme à Paris. Elle sera ensuite journaliste pour France 2 et correspondante à New York pour la radio RCJ. Elle reçoit l’ordination rabbinique en 2008, après avoir étudié au Hebrew Union College, un mouvement rabbinique réformé qui accepte d’ordonner des femmes rabbins. Elle est depuis rabbin du mouvement libéral juif de France. On lui doit de nombreux articles parus dans plusieurs médias, dont Le Monde et Le Figaro et des chroniques durant deux ans dans le Monde des Religions. Delphine Horvilleur fut la première femme rabbin nommée au Conseil national du Sida. Elle est également l’auteur de plusieurs livres ; le dernier s’intitule Comment les rabbins font les enfants (Grasset, 2015).

 

KodyKody

Kody est un humoriste belge connu pour son rôle de maître des cérémonies au Kings of Comedy Club, où il se produit aussi en stand up. On le retrouve également en compagnie d’autres artistes du Club en tant qu’animateur dans l’émission « les Enfant de Chœur » sur Vivacité. Son humour fondé sur ses joutes verbales se nourrit de son quotidien et de son vécu. L’humoriste se produit aujourd’hui dans son premier spectacle solo, « Kody, à vendre ! »

 

 

 

 

 

Pierre KrollPierre Kroll

Pierre Kroll est un caricaturiste et dessinateur belge.  Architecte de formation, il s’est très vite consacré à la caricature de presse, et est le dessinateur attitré du quotidien Le Soir depuis 2002. Il est ou a été chroniqueur, illustrateur ou même co-présentateur de nombreuses émissions de télé et de radio pour la chaîne publique RTBF, commentant l’actualité à sa façon. Pierre Kroll a obtenu trois fois le premier prix du Press Cartoon of Belgium (2006, 2009 et 2012) qui récompense le meilleur dessin de presse publié dans l’année. Il fait partie de l’association Cartooning for Peace, projet initié par Plantu (Le Monde) et les Nations Unies. Chaque année voit la publication d’un recueil de dessins et de caricatures bien choisis, plus les inédits et les refusés.

 

 

Mousta LargoMousta Largo

Mousta Largo est un chanteur et musicien belge, qui fut dans les années quatre-vingt-dix le fondateur du groupe de musique arabo-andalouse Largo, dissous en 1997. Il entame alors une carrière solo où il se produit sur scène accompagné de musiciens, tout en jouant lui-même du luth et de la mandoline. Il participe à de nombreux duos sur scène, notamment avec Rachid Taha, Khaled, Bernard Lavilliers, Geoffrey Oryema, Les Rita Mitsouko, Adamo, Patrick Bruel et Mamady Keïta. Engagé dans la promotion de la tolérance et de la citoyenneté, il milite pour le dialogue interculturel. Il est le fondateur de l’association Al Andalous qui tend à utiliser la culture comme moyen d’échange et de découverte de l’autre.

 

 

Jean LeclercqJean Leclercq

Jean Leclercq est diplômé en philologie, philosophie et théologie. Professeur de philosophie de la religion à la Faculté de philosophie, arts et lettres à l’Université catholique de Louvain, il y est aussi chercheur associé à l’institut de recherche « Religions, Spiritualités, Culture, Société ». Il est secrétaire général de l’Association des Sociétés de Philosophie de Langue française (ASPLF) et membre du conseil d’administration de la Société francophone de Philosophie de la Religion. Il s’est engagé en faveur de la réforme des cours « philosophiques » et pour la création d’un cours de citoyenneté. Il a publié l’ouvrage « Morale et religions à l'école? Changeons de paradigme » (2015).

 

 

 

Myriam LeroyMyriam Leroy

Myriam Leroy est une journaliste belge. Elle a œuvré pour différents médias belges et français, soit en télé, sur les chaînes de la RTBF, soit en radio, sur Pure FM ou encore Bel RTL mais aussi dans la presse écrite, notamment dans La Libre-Belgique. Elle travaillera également en France en tant que chroniqueuse hebdomadaire pour Canal+. Myriam Leroy participe aujourd’hui à plusieurs émissions télé et radio dont « Coupez au Montage » sur La Première. Elle est l’auteur de plusieurs livres dont, Les bobos : la révolution sans efforts paru en 2012, un recueil de ses chroniques.

 

 

 

 

Samia OrosemaneSamia Orosemane

Samia Orosemane est une humoriste française d’origine tunisienne. Se présentant voilée sur scène, stand-uppeuse au look multicolore et décalé, col roulé, turban et tunique africaine en sus, elle propose des one-woman-show où la question de la religion est marquante. Samia Orosemane se produit dans un seul en scène intitulé « Femmes de couleurs », créé en 2011, qui reçu un accueil chaleureux du public. Sa vidéo anti « islamistes-intégristes-djihadistes-pianistes-cyclistes » a été visionnée plus de 700 000 fois sur Youtube après l’attentat contre Charlie Hebdo.

 

 

 

 

Jean-Luc PouthierJean-Luc Pouthier

Journaliste et historien, Jean-Luc Pouthier a été conseiller culturel auprès de l’ambassade de France au Vatican. Professeur à l’Institut d’Études politiques de Paris depuis plus de trente ans, il a été nommé en 2013 doyen de son collège universitaire. Il est en outre chargé d’enseignement à l’Institut catholique de Paris, et membre du comité de rédaction de la revue Etudes. Journaliste, il a travaillé à l’AFP, puis à Libération, enfin dans le groupe Bayard, y traitant le fait religieux, l’Italie et la politique. Parmi ses publications, Dieu est un homme politique. Pour une présence chrétienne en démocratie (2007).

 

 

 

Tariq RamadanTariq Ramadan

Intellectuel, conférencier et islamologue suisse d’origine égyptienne, Tariq Ramadan est engagé depuis plus de vingt-cinq ans dans une réflexion théologique et philosophique sur la place de l’islam en Occident et dans le monde. On lui doit de nombreuses publications qui abordent entre autres questions les identités multiples des individus et la rencontre entre ces diverses identités. Au cœur de nombreux débats, Tariq Ramadan est l’auteur, parmi ses publications récentes, d’une Introduction à l’éthique islamique (Presses du Châtelet, 2015), d’un livre d’entretiens avec Edgar Morin, Au péril des idées (Archipoche, 2015), et Être musulman et occidental aujourd’hui (Presses du Châtelet, 2015).

 

 

 

Olivier RoyOlivier Roy

Olivier Roy est un politologue français, spécialiste de l’islam, du Moyen-Orient et du monde persan en particulier. Il fut directeur de recherche au CNRS, directeur d’études à l’EHESS et chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI). Depuis 2009, il est professeur à l’Institut universitaire européen de Florence, où il dirige le Programme méditerranéen. Olivier Roy mène une réflexion sur les rapports entre le politique et le religieux, observant la déconnexion entre foi religieuse et identité culturelle dans un monde globalisé ; il a annoncé la « fin de l’islam politique » voici vingt ans déjà. Outre La Sainte ignorance (Le Seuil, 2008) et de nombreux autres ouvrages, il vient de faire paraître La Peur de l’islam (Éditions de l’Aube, 2015).

 

 

Richard RubenRichard Ruben

Richard Ruben est un comédien et humoriste belge et aux talents éclectiques, auteur de nombreux one man show. Connu pour son humour décalé et cinglant, il a créé des personnages fétiches incarnant les travers de notre société. Homme de théâtre également, Richard Ruben a en 2015 interprété Brooklyn Boy de Donald Margulies, dans une mise en scène d’Armand Delcampe. Son dernier spectacle, mis en scène par Sam Touzani, « Je suis belge…mais ça ne se voit pas », créé en 2014 au Festival d’Avignon, est en tournée en 2015-2016.

 

 

 

 

Ismaël SaïdiIsmaël Saïdi

Ismaël Saïdi est un réalisateur, scénariste et metteur en scène belge. Après un parcours universitaire en relations publiques et en sciences sociales, Ismaël Saïdi entreprend de travailler comme scénariste et réalisateur pour le théâtre et le cinéma. On lui doit notamment le long-métrage Morrocan Gigolo’s, une comédie sur la multiculturalité et son œuvre s’inspire en partie de son rapport à la culture belgo-marocaine. Il remet fréquemment en question la perception de l’islam en Occident en utilisant l’humour comme vecteur. Sa dernière pièce, « Djihad » (2014), l’histoire de trois bras cassés partis combattre en Syrie, a été particulièrement saluée par la critique et vue par des milliers d’élèves des écoles bruxelloises.

 

 

Dominique SchnapperDominique Schnapper

Dominique Schnapper est une politologue et sociologue française. Directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, elle est présidente du Musée d’art et d’histoire du judaïsme et présidente de l’Institut d’Etudes avancées de Paris. Elle a été membre du Conseil constitutionnel de 2001 à 2010. Docteur honoris causa de l’université McGill de Montréal, elle est connue pour ses travaux sur la sociologie de l’intégration sociale et nationale, l’identité juive en modernité, les politiques d’immigration, les rapports entre le particulier et l’universel, la citoyenneté dans la nation démocratique. On lui doit notamment le classique La Communauté des citoyens : sur l’idée moderne de nation (1994) et son dernier ouvrage paru, L’esprit démocratique des lois, publié chez Gallimard en 2014.

 

Sam TouzaniSam Touzani

Sam Touzani est un comédien, metteur en scène, auteur, danseur-chorégraphe et présentateur de télévision belge « d’origine marocaine berbère rifaine » né à Bruxelles, comme il l’écrit lui-même. Homme de spectacle, il raconte des histoires qui donnent à penser, et est un farouche défenseur des droits humains, militant laïque et féministe.... Après « One human show », « Gembloux », « Allah Superstar » « Liberté, égalité, sexualité » et « À portée de crachats », il revient dans un seul-en-scène, « C’est ici que le jour se lève », mis en scène par Isabelle Soupart. Il vient de faire paraître, avec Nadia Geerts, Je pense, donc je dis. La liberté d’expression à l’usage des jeunes, à la Renaissance du Livre.

 

 

Nathalie UffnerNathalie Uffner

Nathalie Uffner est une comédienne et metteur en scène belge. Elle fonde en 1995, avec Albert Maizel et Sylvie Rager, le Théâtre de la Toisson d’Or (TTO) à Bruxelles — lequel a donc fêté ses 20 ans en 2015. Elle y produira notamment Laurence Bibot, pour laquelle Nathalie Uffner aura mis en scène et co-écrit plusieurs spectacles. Elle est également connue pour sa participation à des émissions de radio et pour sa création de capsules web. Elle a en 2014 publié La cuisine juive expliquée à mon ami goy, co-écrit avec Sébastien Ministru.

 

 

 

 

Alex VizorekAlex Vizorek

Alex Vizorek est un comédien, humoriste et animateur belge. Diplômé de commerce et de journalisme, formé ensuite au cours Florent, Alex Vizorek apparaît dans différents médias en tant que présentateur ou animateur. Il co-anime ainsi actuellement plusieurs émissions sur France Inter et offre des chroniques régulières à la RTBF-Radio. Son spectacle — en tournée en France en 2015 après avoir été révélé déjà au Festival de Montreux en 2009 —, « Alex Vizorek est une œuvre d’art » est mis en scène par Stéphanie Bataille. Il est également le lauréat de plusieurs festivals, comme le Festival du Rire de Rochefort en 2010.

 

 

 

ZidaniZidani

Sandra Zidani est une comédienne et humoriste belge. Diplômée en histoire de l’art de l’Université libre de Bruxelles son expérience d’enseignante lui permettra d’alimenter certains de ses sketchs. Elle crée et enchaîne les one woman shows (Et ta sœur, 1999, Va t’en savoir, 2002, Journal intime d’un sex sans bol, 2004, Fabuleuse étoile, 2007), et participe à plusieurs comédies musicales. Elle se produira au Théâtre de la Toison d’Or en 2016, dans un seul en scène intitulé « La rentrée d’Arlette ». En marge de ses activités théâtrales, Zidani est artiste peintre et a déjà plusieurs expositions à son actif.