Deux journées de débats, conférences, concert, lectures, stand up. Une initiative d’ORELA-ULB, en partenariat avec Le Soir, Flagey et la RTBF

Agora citoyenne et artistique

Contact presse : Valerie.Bombaerts@ulb.ac.be

Concert

 

Abd-al-Malik

 

L’art et la révolte est une création d’Abd Al Malik librement inspirée de l’œuvre d’Albert Camus.

 

Initiée par le Grand Théâtre de Provence, cette création s’inscrivait à l’origine dans le cadre de Marseille 2013, capitale européenne de la culture.

 

Le spectacle mêle des titres tirés de la discographie d’Abd Al Malik et des morceaux écrits spécifiquement pour la création. Abd Al Malik y manie habilement les arts de la culture hip-hop : rap, danse, vidéo, en les intégrant dans une mise en scène précise et exigeante.

 

Abd Al Malik se présente sur scène tel un narrateur lisant un grand livre duquel il puise le texte de ses chansons, projetant ainsi l’œuvre d’Albert Camus dans le prisme de la société française contemporaine.

 

La création propose une adaptation judicieuse des grands thèmes camusiens, dont la relecture s’adresse autant aux néophytes qu’aux lecteurs fidèles d’Albert Camus.

 

Télérama.fr

Il fallait une bonne dose de courage à Abd Al Malik pour accepter de confronter son écriture à celle d’Albert Camus, géant littéraire et penseur fulgurant… Sans chercher à paraphraser l’auteur, le slameur du Neuhof (le quartier strasbourgeois revient beaucoup sur scène) a imaginé un spectacle « inspiré par », en forme de parabole : celle de l’élévation personnelle par la découverte de la culture. Une destinée qu’il dit partager avec Camus. Bâti en trois parties entrecoupées de lectures de textes de Camus, L’Art et la Révolte retrace symboliquement la vie d’Abd Al Malik : une période hip-hop de rue (accompagnée d'un beatmaker), une session plus soul-funk avec ses musiciens, et un final au piano, un danseur faisant le lien entre chaque tableau.